vendredi 26 mai 2017

Nouveau Jean, nouvelle taille ? Publication du 05 avril 2017

Yeeppaaa
Trop content de rentrer dans mon jean taille 38 !!!
...Oui, ...c'est une marque chinoise...
...Oui, ...ce ne sont pas les même normes...
Et oui, ils habillent leurs éléphants avec !


1 Partout - Publication du 29 mars 2017

Matt adore le Pop'Corne...
C'est pourtant la monnaie de sa pièce, mais ça casse l'écu.
 

Publication du 24 mars 2017

Bon, ben...y a plus qu'à !

ça arrive... Publication du 20 mars 2017

Craquer le maillot à la piscine : fait.
Ma...Rocco ama il nuoto !

Darth Vador pour Alexandre - Publication du 14 mars 2017

Aquarelle sur A3


Publication du 11 mars 2017 Falcon

Je suis comme un fou (c'est pas nouveau...)
Merci Magali !!!


Publication du 11 mars 2017 Moment sympa

Profitons de ce soleil avant de retourner à nos dessins...il y a encore du taf !

Phoenix pour Nadia Publication du 11 mars 2017

Feutres alcool sur Bristol

Encrage
Croquis

Macogneur pour Clémence Publication du 03 mars 2017

Feutres à alcool sur Bristol



Albator Publication du 1er mars 2017

Avant Aquarelle

Encrage

 Croquis

Publication du 19 février 2017

Encore une bonne répète bien cool !
Merci Jeremy, Christophe et Magali, ça commence à très bien sonner tout ça...

Maladives Endives publication du 13 février 2017

L'Endive au jambon...
La plus grande peur des gosses, bien avant "Thriller" de Mickey et "Ça" de King.
Ce n'est pas un plat qui fait rêver les autres, et moi non plus, à vrai dire.
Mais des fois, dans ton frigo, il y a des endives, il y a du jambon, et il y a du râpé.
Le trio gagnant, quoi.
Et je ne sais qu'elle folie me pousse à tout assembler ce soir, une envie de légo, probablement.
J'ai toujours été un peu légoîste.
Mais la vie est trop courte pour s'embarrasser d'appréhension.
Pour ma chérie ce soir, ce sera donc "Tombée d'endive dans son jambon façon circulaire et fromagère".
Des Endives aux jambon, quoi...
En même temps je me dis que si ça lui plaît, ça lui évoquera peut-être les rires d'enfants, de ses copines de cantine, la vision du plat où l'on se dispute la partie gratinée, seul côté comestible de cette atrocité.
Ça lui évoquera peut-être aussi le souvenir de nos anciens, qui savaient cuisiner cette association improbable et obligeaient leur descendance à l'apprécier, et à la transmettre de générations en dégénérations.
La bienveillance du passé.
Et je me dis que si ça ne lui plaît pas, ça me donnera l'occasion de me rattraper demain pour la Saint Valentin.
Cela me montrera l'amour qu'elle me porte quand elle me dira que c'est délicieux, dans un rictus pré-infarctus.
J'ai quand même recoupé les infos du net pour comprendre comment couper, net aussi, l'amertume de ce type de chicorée moyennement appréciée des petits déjeuners.
Allez c'est parti, on verra bien...
Et si ça ne marche pas, après le chicon, ce sera un Picon !

Publication du 2 février 2017

Moi, les emplois fictifs, je les mets dans l'Fillon !
Oui je sais c'est facile, mais au moins ce n'est pas rémunéré...

Noël publication du 26 janvier 2017

Je me sentirais bien d'apprendre un rythme latino pour Noël prochain...
Mambo-Sapin ?

Il faut lire ! Publication du 19 janvier 2017

Il faut lire les amis.
En roman, Le rouge et le noir de Jeanne Mas m'a un peu déçu.
En revanche, je trouve que Hervé Bazin est un auteur hyper au point !
Un bouquin que j'ai adoré aussi, c'est Jonathan Livongstone le Pélican de Compostelle, de Paolo Koala, une tuerie (animalière).
Bref, mais sans déconner, il faut lire !
Par Fab le poêêêête môôdit.
Auteur du Best seller "Plus une larme sur ton boulgour, ou la mort en toussant"